• Accueil

     Bienvenue dans mon univers de créations

    Celles ci sont sous copyright

    copyrightninie28052

    Accueil

    copyright 00051593

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    Je remercie tout particulièrement mon amie Sylvie Erwan de m'avoir offert généreusement ce kit  

    ainsi que pour le montage et mise en forme de mon blog.

     et mon amie Annie62 pour  calendriers, horloges.

    Accueil

     Au plaisir de vous lire

    Annie ou Ninie28

  •  

    Fuite d'automne
    Sors de ta chrysalide, ô mon âme, voici
    L'Automne. Un long baiser du soleil a roussi
    Les étangs ; les lointains sont vermeils de feuillage,
    Le flexible arc-en-ciel a retenu l'orage
    Sur sa voûte où se fond la clarté d'un vitrail ;
    La brume des terrains rôde autour du bétail
    Et parfois le soleil que le brouillard efface
    Est rond comme la lune aux marges de l'espace.
    Mon âme, sors de l'ombre épaisse de ta chair
    C'est le temps dans les prés où le silence est clair,
    Où le vent, suspendant son aile de froidure,
    Berce dans les rameaux un rêve d'aventure
    Et fait choir en jouant avec ses doigts bourrus
    La feuille jaune autour des peupliers pointus.
    La libellule vole avec un cri d'automne
    Dans ses réseaux cassants ; la brebis monotone
    A l'enrouement fêlé des branches dans la voix ;
    La lumière en faisceaux bruine sur les bois.
    Mon âme en robe d'or faite de feuilles mortes
    Se donne au tourbillon que la rafale apporte
    Et chavire au soleil sur la pointe du pied
    Plus vive qu'en avril le sauvage églantier ;
    Cependant que de loin elle voit sur la porte,
    Écoutant jusqu'au seuil rouler des feuilles mortes,
    Mon pauvre corps courbé dans son châle d'hiver.
    Et mon âme se sent étrangère à ma chair.
    Pourtant, docilement, lorsque les vitres closes
    Refléteront au soir la fleur des lampes roses,
    Elle regagnera le masque familier,
    Et, servante modeste avec un tablier,
    Elle trottinera dans les chambres amères
    En retenant des mains le sanglot des chimères.

    Cécile Sauvage

    Bon jeudi...


    9 commentaires
  • Un air d'octobre
    Un air comme une traîne immense
    Un air qui ne finit jamais
    Un air d'octobre une romance
    Plus douce que le mois de mai
    Un air qui toujours recommence
    Tes yeux ont le mal d'horizon
    Fou qui trouve assez bleu l'azur
    A qui le ciel n'est pas prison
    Il faut aimer à démesure
    Ce n'est pas assez que raison
    Bel automne aux mains de velours
    C'est la chanson jamais chantée
    C'est la chanson de notre amour
    C'est la chanson des roses thé
    Dont le cœur est couleur du jour
    Est-il assez profond sanglot
    Pour dire les déserts physiques
    Pareils aux ronds qu'on fait dans l'eau
    Les mots valent-il la musique
    Du long désir au cœur enclos
    Un air Elsa de la démence
    Un air qui ne finit jamais
    Un air d'octobre une romance
    Plus doux que n'est le mois de mai
    Un air comme une traîne immense.

    Louis Aragon 

    Bon jeudi...


    10 commentaires
  • Très bonne journée à vous mes ami(es)
    Gros bisous

    Bon jeudi... 


    8 commentaires
  • L'Automne
    De boue le chemin est devenu.
    Les arbres encore vivement vêtus.
    La pluie récente parfume l’air.
    Un million de feuilles se couchent par terre.
    A la descente de la brume,
    le bois secret s’allume.
    L’enchantement est divin,
    le temps n’a plus de fin.
    Errer dans le bois,
    voler du passé,
    ramasser du thym
    gentiment faire du thé.
    Rarement le silence reste
    dans ce ruisseau fascinant.
    Caresser tout le savoir
    dans les bras de maintenant.

    Chloe Douglas 

    Bon jeudi...


    7 commentaires
  • Je viens vous souhaiter une bonne journée à tous
    Gros bisous

    Bon jeudi...


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique