• Accueil

     Bienvenue dans mon univers de créations

    Celles ci sont sous copyright

    copyrightninie28052

    Accueil

    copyright 00051593

    Accueil

    Accueil

    Accueil

    Accueil

       Je remercie tout particulièrement mon amie Sylvie Erwan de m'avoir offert généreusement ce kit  

    ainsi que pour le montage et mise en forme de mon blog.

    Accueil

     Au plaisir de vous lire

    Annie ou Ninie28

  • En septembre.....Bon week-end.

    En septembre
    Parmi la chaleur accablante
    Dont nous torréfia l’été,
    Voici se glisser, encore lente
    Et timide, à la vérité,
    Sur les eaux et parmi les feuilles,
    Jusque dans ta rue, ô Paris,
    La rue aride où tu t’endeuille
    De tels parfums jamais taris,
    Pantin, Aubervilliers, prodige
    De la Chimie et de ses jeux,
    Voici venir la brise, dis-je,
    La brise aux sursauts courageux…
    La brise purificatrice
    Des langueurs morbides d’antan,
    La brise revendicatrice
    Qui dit à la peste : va-t’en !
    Et qui gourmande la paresse
    Du poète et de l’ouvrier,
    Qui les encourage et les presse…
     » Vive la brise !  » il faut crier :
     » Vive la brise, enfin, d’automne
    Après tous ces simouns d’enfer,
    La bonne brise qui nous donne
    Ce sain premier frisson d’hiver !

    Paul Verlaine


    9 commentaires
  • Bon mardi...


    7 commentaires
  • Septembre
    Septembre ! Septembre !
    Cueilleur de fruits, teilleur de chanvre,
    Aux clairs matins, aux soirs de sang,
    Tu m'apparais
    Debout et beau,
    Sur l'or des feuilles de la forêt,
    Au bord de l'eau.
    En ta robe de brume et de soie,
    Avec ta chevelure qui rougeoie
    D'or, de cuivre, de sang et d'ambre
    Septembre !
    Avec l'outre de peau obèse,
    Qui charge tes épaules et pèse,
    Et suinte à ses coutures vermeilles
    Où viennent bourdonner les dernières abeilles !
    Septembre !
    Le vin nouveau fermente et mousse de la tonne
    Aux cruches ;
    La cave embaume, le grenier ploie ;
    La gerbe de l'été cède au cep de l'automne,
    La meule luit des olives qu'elle broie.
    Toi, Seigneur des pressoirs, des meules et des ruches,
    O Septembre ! chanté de toutes les fontaines,
    Écoute la voix du poème.
    Le soir est froid,
    L'ombre s'allonge de la forêt
    Et le soleil descend derrière les grands chênes.
    Henri de Regnier


    6 commentaires
  • Bon jeudi....


    4 commentaires
  • La feuille des forêts....

    La feuille des forêts
    La feuille des forêts
    Qui tourne dans la bise
    Là-bas, par les guérets,
    La feuille des forêts
    Qui tourne dans la bise,
    Va-t-elle revenir
    Verdir* la même tige ?
    L'eau claire des ruisseaux
    Qui passe claire et vive
    A l'ombre des berceaux,
    L'eau claire des ruisseaux
    Qui passe claire et vive,
    Va-t-elle retourner
    Baigner, la même rive ?

    Jean Moréas

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique