•  Musique sur l'eau
    Oh ! Écoute la symphonie ;
    Rien n'est doux comme une agonie
    Dans la musique indéfinie
    Qu'exhale un lointain vaporeux ;
    D'une langueur la nuit s'enivre,
    Et notre cœur qu'elle délivre
    Du monotone effort de vivre
    Se meurt d'un trépas langoureux.
    Glissons entre le ciel et l'onde,
    Glissons sous la lune profonde ;
    Toute mon âme, loin du monde,
    S'est réfugiée en tes yeux,
    Et je regarde tes prunelles
    Se pâmer sous les chanterelles,
    Comme deux fleurs surnaturelles
    Sous un rayon mélodieux.
    Oh ! écoute la symphonie ;
    Rien n'est doux comme l'agonie
    De la lèvre à la lèvre unie
    Dans la musique indéfinie.

    Albert Samain

    Bon jeudi...


    11 commentaires
  • Très bonne journée à vous mes ami(es)
    Gros bisous

    Bon jeudi...


    6 commentaires
  • Marine
    Au fond d'un lointain souvenir,
    Je revois, comme dans un rêve,
    Entre deux rocs, sur une grève,
    Une langue de mer bleuir.
    Ce pauvre coin de paysage
    Vu de très loin apparaît mieux,
    Et je n'ai qu'à fermer les yeux
    Pour éclairer la chère image.
    Dans mon cœur les rochers sont peints
    Tout verdis de criste marine,
    Et je m'imprègne de résine
    Sous le vent musical des pins.
    L'œillet sauvage, fleur du sable,
    Exhale son parfum poivré,
    Et je me sens comme enivré
    D'une ivresse indéfinissable.
    De longs groupes de saules verts,
    À l'éveil des brises salées,
    Mêlent aux dunes éboulées
    Leurs feuillages, blancs à l'envers.
    Je revois comme dans un rêve,
    Au fond d'un lointain souvenir,
    Une langue de mer bleuir
    Entre deux rocs, sur une grève.

    André Lemoyne

    Bon jeudi...


    9 commentaires
  • Je viens vous souhaiter une bonne journée à tous
    Gros bisous

    Bon jeudi...


    6 commentaires
  • Soleil d’été
    Soleil d’été
     Tu viens caresser ma peau
     c’est la plus douce des sensations
     que je puisse sentir
    Soleil d’été
     Tu illumines les jours les plus beaux
     et le chemin des passions
     à venir
    Soleil d’été
     Tu te couches à l’horizon
     au dessus d’une mer qui ne peut
     que rougir
    Soleil d’été
     Tu brilles avec l’Amour
     comme si l’éternité était avant
     l’Avenir

    Elodie Santos

     Bon jeudi...


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique