• Saisons brouillées...

    1

    Saisons brouillées
    Quand naissent les fleurs au chant des oiseaux
    Ton étrange voix gravement résonne,
    Et comme aux échos des forêts d'automne
    Un pressentiment court jusqu'en mes os.
    Quand l'or des moissons mûrit sous la flamme,
    Ton lointain sourire à peine tracé
    Me pénètre ainsi qu'un brouillard glacé.
    L'hiver boréal envahit mon âme.
    Quand saignent au soir les bois dépouillés,
    L'odeur de ta main laisse dans la mienne
    L'odeur des printemps d'une étoile ancienne,
    Et je sombre au fond d'espoirs oubliés.
    Es-tu donc un monde au rebours du nôtre
    Changeant et mortel, où je vis aussi ?
    Soumis à lui seul, insensible ici,
    Si je meurs dans l'un, survivrai-je en l'autre ?
    Je regarderai dans tes yeux ouverts
    Quand viendront le froid, la neige et la pluie.
    La perdrai-je encore, mon âme éblouie,
    Dans tes yeux brûlants comme les déserts ?

    Léon Dierx

    L'automne...

    « Joyeux halloween...Bon mardi... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Novembre 2015 à 10:10

    C'est une merveille de plus.

    Bravo et bonne semaine

    Vive l'automne et ses belles journées ensoleillées

    2
    Lundi 2 Novembre 2015 à 10:42

    Bonjour Annie, des difficultés pour aller sur les blogs aujourd'hui..

    Ta création est très belle..

    Bon lundi, gros bisous

     

    3
    Lundi 2 Novembre 2015 à 13:06

    Oh! les jolies couleurs Ninie!....c'est super beau

    comme toujours tu nous offres des petites merveilles..Merci

    pour ces très jolies moments.Belle semaine ma douce Amie.

    Mille gros Bisous.

    4
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 18:30

    Bonsoir ninie ,

    ton blog est très beau ,

    c'est en voyant la belle image que tu as mise dans un com. chez Steph.

    qui m'a donné l'envie de passer voir ton blog.

    Bonne continuation .

    Cali

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :